lundi 15 juillet 2019

"Et la colère qui nous suit partout" - l'histoire d'"Evidemment" de Michel Berger et France Gall


Il est presque aussi difficile d’écrire sur un sujet que l’on ne maîtrise pas (encore, je l’espère) que de choisir par quelle chanson je vais commencer. Des chansons de variété française que j’affectionne il y en a un tas ! Grande fan de Berger, Gall et Balavoine une évidence m’est apparu, évidemment.

Évidemment, l'émouvant hommage de Michel Berger et France Gall à leur ami. 

C’est en 1978, quand Michel Berger écrivait « Starmania » qu’il rencontra pour la première fois Daniel Balavoine. Il le savait, c’était lui Johnny Rockfort.
A ce moment là les deux jeunes hommes ne se doutaient pas qu’ils allaient se lier d’une très forte amitié. Amitié à laquelle France Gall alors en couple avec Berger s’ajouta rapidement. Les 3 amis étaient inséparables. 

Jusqu’à ce 14 janvier 1986 où Daniel Balavoine trouva la mort dans un accident d’hélicoptère lors d'une mission humanitaire au Mali. 

Quand Berger apprit la mort de son ami, il se trouvait, avec France Gall dans les coulisses d’une émission radio. Son attaché de presse se souvient : "Michel s'appuie contre le mur, il va s'effondrer, se souvient-il. Il dit 'On ne peut pas faire l'émission', je lui dis que ce n'est pas possible. Il me dit 'Non, je ne peux pas', il allait tomber !". Il fera quand même l’émission, sans rien laisser paraître. 

Ce n’est qu’un an plus tard, en 1987, lors de l’enregistrement de l’album « Babacar » de France Gall que le jeune compositeur écrit et composa le titre « Évidemment » en hommage pour leur ami. Fabien Lecoeuvre, spécialiste de la chanson française avait exprimé sur TF1 la facilité et la rapidité d’écriture de Berger : "Il l'a composé entre minuit et 2h du matin. Pour lui, il a mis en musique le mot 'évidemment'. 'Évidemment que c'était un type formidable, 'évidemment' que c'était un mec bien. Pour lui, c'était le mot qui revenait à chaque fois quand il devait parler et qu'il devait donner quelques phrases sur son copain Balavoine. Donc la chanson s'est faite tout naturellement. L'enregistrement a été beaucoup plus compliqué."


Effectivement, France Gall confia avoir « trop la photo de Balavoine dans la tête. » lors de l’enregistrement pour ne pas fondre en larme à chaque prise. Elle ne pouvait s’empêcher de penser « à tous les fous rires qu’on avait eus ensembles ». Ce n’est qu’à la 9ème que la jeune femme à su vaincre le temps de quelques minutes sa peine. 

En 1988 le 45 tours rentre en 19ème position du Top 50, il atteindra jusqu’à la 6ème place et y restera classé 18 semaines ! Ce n’est que bien mérité pour « la chanson la plus triste » qu’eu à chanter France Gall. 


J’espère que ce bref article sur « Evidemment » de France Gall et Michel Berger vous aura plus ! Et vous aura appris des choses que vous ne saviez pas ! 

Pour ceux qui ne la connaisse pas, ou très peu, je vous invite à aller l’écouter, juste ici 

J’espère que ce type d’article vous plait ! Et si vous avez une suggestion de chanson, n’hésitez pas. 

Source : wikipédia, nostalgie, Gala. 

2 commentaires:

  1. Hi there! Would you mind if I share your blog with my
    twitter group? There's a lot of folks that I think would really appreciate your content.

    Please let me know. Thank you

    RépondreSupprimer