dimanche 28 juillet 2019

5 tips pour adopter un make-up rétro au quotidien !

Il y a quelques semaines de cela je partageais avec toi mes meilleurs conseils pour adopter un style vintage, mais tu le sais, oui oui, le look ne fait pas tout.
Tout ce qu’il y a autour joue aussi, l’attitude, la coiffure et ce dont on va parler aujourd’hui, le maquillage. Alors ce n’est pas indispensable à un style vintage, bien évidemment ceci est un choix propre à chacun mais pour ceux qui le souhaite voici mes 5 conseils pour adopter un make-up quotidien aux notes rétro ! 

Choisir une décennie qui nous correspond !

Contrairement aux vêtements, c’est assez compliqué de mélanger les décennies et d’en ressortir quelque chose de parlant. Alors mon conseil est de choisir la décennie qui vous plait, pin-up avec les années 50, colorée avec les années 80 ou légèrement grunge avec les années 90, bref c’est à vous de choisir.
Personnellement, cela dépend de mon humeur, et que différents articles sur les différentes modes make-up des décennies vont arriver sur le blog !
Bref, un fois que vous avez trouver cette décennie qui vous plait, il faut analyser et comprendre les points clés de ce make-up. Exemple, pour un look pin-up des années 50, le trait de liner avec la petite virgule, le teint clair et les lèvres rouges sont le 3 principaux points de ce style. 

Travailler son teint

A l’époque les teint étaient très travaillé, cela ne veut pas dire qu’il faut mettre 10 000 couches si vous n’en avez pas envie.
Mais il faut prendre le temps d’unifier son teint, de le matifier, de le creuser, etc, etc…
Tout cela en respectant les codes de la décennie que l’on a choisi ! Les contouring durant les années 90 seront plus présent que pendant les années 50, par exemple. 


S’autoriser à la modernité

Si on reste sur les années 50, ils n’utilisaient pas d’highlighter. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut t’en priver si tu aimes ça. Pareillement, à cette époque les rouges à lèvre étaient plus souvent lumineux que mat, pour autant aujourd’hui je préfère porter du mat, et cela fonctionne quand même.
Faire un maeke-up vintage ne veut pas dire qu’on ne peut pas l’adapter aux tendances actuelles. 

Une routine soin aux petits oignons !

C’est la règle d’or du make-up, LA règle qu’on ne doit pas ignorer : prendre soin de sa peau avant, pendant et après.
Cela inclus une routine soin complète et adapté à son type de peau AVANT de se maquiller et APRÈS s’être démaquillée.
Dans la même veine on va privilégier des produits make-up qui matchent avec notre type de peau.
Personnellement j’ai la peau à tendance sèche et grasse sur la zone T, alors j’ai pris une base de make-up et une bb cream qui hydrate tout en neutralisant l’excès de sébum ! 


Attention aux faux-pas !

 C’est le risque avec le vintage… Faire quelque chose de ringard plutôt que rétro. Par exemple, même si dans les années 50 la mode était au teint pâle on préféra un fond de teint adapté à sa carnation plutôt qu’une teinte en dessous. Ou encore utiliser un gloss à paillette ou un RAL marron pour les années 90 que de faire le fameux contour plus foncé !
PS : si vous aimez faire l’une de ses choses, ou même toutes ses choses, continuez ! Personne n’a a vous dire quoi ou comment vous maquiller. L’important dans le make-up c’est de faire ce qu’il nous plait ! 

Voilà 5 petits conseils en amont de toute une série d'article qui dépeindra les différents points clés des looks phares pour chaque décennies ! En espérant que cela vous plaises !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire