dimanche 5 mai 2019

Week-end à Lille, Lille Tattoo Festival & l'eldorado !


8h30 le réveil sonne. Je dois bien avouer que j’attends cette journée avec impatience depuis samedi dernier. Il me reste encore 1h30 pour me préparer avant de prendre le train, direction Lille. L’appareil photo est dans le sac, les billets sont imprimés, un bisou sur le front de Lolita et je file direction la gare. 

2 pas dehors et je me rends compte qu’il fait particulièrement froid. Une semaine de températures agréables, et le seul jour où je fais vraiment quelque chose d’important on se les cailles. De toute manière, c’est toujours comme ça ! 
Sur le quai le vent est encore plus fort, vivement que le train arrive. J’observe discrètement les gens autour de moi, me demandant ce qui peut bien les amener ici, rentrent-ils chez eux ? vont-ils travailler ? voir quelqu’un ? ou eux aussi vont-ils au salon du tatouage ? 
 Après plus d’un quart d’heure d’attente le train arrive enfin. Il serait tant que je perde cette habitude d’être toujours trop en avance, je vais finir par choper un rhume à cette allure. 

Je me réjouis toujours des trajets en train, car ils me permettent d’écouter ma musique pendant 40 minutes d’affilées, sans avoir à penser à autre chose. 

Le train rentre en gare, bien évidemment tout le monde se presse et se rue sur la sortie… J’attend que le wagon se vide de moitié, prend mon sac et pars affronter cette foule pressée, presque aussi angoissante que celle de Paris. Et là, au-dessus de ma tête, la lune. Ils ont enfermé la lune dans la gare de Lille. Emerveillée par cette œuvre d’art j’ai presque failli sortir mon appareil photo si mamie Jacqueline ne m’avait pas pressée derrière moi. 

Je retrouve mon ami dans le haul de la gare et nous voilà parti à la recherche du Lille Grand Sud, tel 2 touristes. Une fois arrivée à l’autre bout de la ville via le métro 2, il nous reste plus que 10 minutes de marche avant d’y arriver.

Jusque là je ne sais pas trop à quoi m’attendre. Vais-je être séduite par cet univers que je connais si peu finalement ?
Voilà plus de 4 ans que 2 projets de tatouages trottent dans ma tête, et une chose est sûre : « si un flash correspond à l’un des deux, je me fais tatouer ». 

Nous arrivons enfin devant ce grand bâtiment, presque beau. Aucune queue devant, c’est étonnant ! Moi qui m’attendais à une foule immense, cela est peut-être dû au fait que nous arrivions sur les coups de midi ? Je ne sais pas. 

https://www.facebook.com/events/300238427500021/
photos provenant de la page facebook de l'évènement !

Mes premiers pas à l’intérieur du bâtiment étaient un peu fébriles, je me suis quand même demandée ce que je faisais là, je n’y connaissais tellement rien. Je m’arrête au premier stand d’Enna Mama (retrouvez son instragram ici), et premier coup de cœur ! Son univers doux et féérique correspond totalement à ce que je voulais. Je feuillette les flashs, m’émerveille devant quelques-uns mais aucun coup de cœur. On continue pendant près d’une heure, à marcher de stand en stand, a feuilleté les carnets, les books, à s’extasier devant tant de talent ! A rigoler devant certain projet chouette, mais que nous, nous n’aurions jamais eu le cran de s’encrer ça sur la peau. 

Chaque stand à son propre univers, rien ne se ressemble vraiment, même si certains styles se rejoigne. Il y a en a pour tous les goûts et de quoi étonné à chaque regard. Je pense avoir eu prêt d’une 15aines de coup de cœur, de « oh mon dieu je le veux trop ». 

Mais pourquoi n’ai-je pas sauté le pas, vous vous demandez surement ! (Ou peut-être pas d’ailleurs, mais je vais quand même y répondre). 

Tout simplement car, même s’ils étaient magnifiques et me plaisaient, ils ne correspondaient pas au 2 grosses, très grosses envies que j’avais, rien que dans le « thème », sachant que je n’étais pas partie avec une idée précise. De plus, le coup de cœur n’était pas assez gros pour quand même sauter le pas.
Peut-être que si j’avais déjà été tatoué auparavant, j’aurais plus facilement sauté le pas, mais j’avais besoin de réfléchir, et cela, à mes yeux veut dire que ce n’était pas le bon moment pour me faire tatouer, je n’avais pas trouvé LE tatouage ! 

https://www.facebook.com/events/300238427500021/
photo provenant de la page facebook de l'évènement

Bref, petite pause midi : petite salade de pâtes, grande bouteille d’eau, de quoi bien remplir la jauge d’énergie qui après 1h30 de salon avait bien chuté. 

On fini le tour de tous les tatoueurs, nous repartons voir nos coups de cœur, refeuilleté, prendre les cartes de visites. 

14h, on se rassoit tranquillement pour assister à une performance ! Une jeune fille va se faire tatouer la jambe par 3 personnes. Donc, 6 mains qui vont travailler en même temps sur le même tatouage ! Bien sûr que je veux voir ça ! 
Après avoir bien récupéré devant cette performance, nous décidons de nous éclipser pour rejoindre le centre de Lille et profiter de notre présence ici pour voir la fameuse exposition de l’Eldorama ! 

Aller hop, c’est reparti pour 15 minutes de marche puis 15 minutes de métro pour retourner à la gare ! Le tripostal se trouve juste à côté ! 
Malgré qu’on soit en plein milieu d’après-midi, la température n’a absolument pas augmenté. Le vent lui par contre, s’en donne à cœur joie ! On tourne au coin de la gare et là, une grande file devant nous. 30 secondes d’hésitation avant de se dire, que de toute manière nous avons la journée devant nous ! 

Nous arrivons à l’intérieur, payons nos places (gratuites pour les étudiants en art et en design d’ailleurs !) et entamons la visite de 3 étages ! 

Et la visite commence justement avec la très connue œuvre de Yayoi Kusama « l’infinity mirror room » qui est juste une merveille pour les yeux. J’ai rarement vu plus beau et plus impressionnant lors d’une exposition ! J’ai plus qu’adoré ! 




 
Le seul bémol est que tout le reste de l’exposition m’a peut-être laissé un goût amer après tant de merveille dans les yeux. Mais j’étais très fatiguée aussi et je n’ai pas pris le temps de tout comprendre aux œuvres ! Même si à mon goût elle vaut vraiment vraiment le coup ! Je vous laisse avec quelques photos !








 Et vous ? Etes vous tatoué ? Allez vous participer au Lille 3000 de cette année ?

4 commentaires:

  1. Coucou !
    Je ne suis pas tatouée car je suis une pétocharde mais j’ai un modèle depuis quelques années en tête !
    On verra si je saute, un jour, le pas.
    L’exposition avait l’air sympa, c’est joli ces guirlandes de partout !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'exposition est magnifique ! Dommage que nous y avons accés que 45secondes par groupe !
      bon courage pour ton futur tattoo alors !

      Supprimer
  2. Coucou !
    L'exposition avait l'air tellement cool *-* J'aurais aimé voir en vrai la première installation avec toutes ces lumières et miroirs *-*
    Je ne suis jamais allée à un salon du tatouage mais je suis sûr que ça me plairait un peu trop et je crois que je serais obligée de craquer pour un tatouage ^^'

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'exposition était génial !
      C'était dur de ne pas craquer je t'avoue ! Ahah

      Supprimer