jeudi 31 octobre 2019

5 drames psychologiques à voir pour fêter halloween dans son canapé

octobre 31, 2019 0
L'année dernière à la même époque je te partageais 6 films d'horreurs pour halloween et cette année je te partage 5 "drames psychologiques" tip top pour cette période !

Un "drame psychologique" c'est quoi précisément ?

Sous genre du drame, le drame psychologique s’en distingue dans la mesure où le scénario va plus s’attacher au caractère psychologique des personnages plutôt qu’au contexte lui-même.


Le silence des agneaux

Ou The Silence of the Lambs, d’après son titre original est un thriller policier américain, réalisé par Jonathan Demme et sorti en 1991.
Il est l’adaptation cinématographique du 2ème opus de la tétralogie de Thomas Harris mettant en scène le personnage fictif d’Hannibal Lecter, un psychiatre cannibale.
Les 3 autres opus ont eux aussi été adapté au cinéma : Red Dragon qui précède The Silence of the Lambs, suivit d’Hannibal puis la tétralogie se termine par Hannibal Lecter : l’origine du mal. 

Synopsis: Buffalo Bill, psychopathe sème la terreur dans le Middle West en kidnappant et assassinant de jeunes femmes. La jeune agent du FBI, Clarice Starling est chargée d’interroger l’ex-psychiatre Hannibal Lecter.Un psychopathe connu sous le nom de Buffalo Bill sème la terreur dans le Middle West en kidnappant et en assassinant de jeunes femmes. Clarice Starling, un jeune agent du FBI, est chargée d'interroger l'ex-psychiatre Hannibal Lecter. Emprisonné pour ses crimes, ce dernier est redoutablement intelligent et très porté sur le cannibalisme. Cependant, il est capable de lui fournir certaines informations sur Buffalo Bill et surtout de définir avec aisance son profil psychologique. Il acceptera de l’aider seulement contre certaines informations concernant la vie privée de l’agent Starling. Il va alors s’établir un lien de fascination et de répulsion entre Lecter et Starling. 

Mon avis: Un classique du genre, qui ne démérite pas sa réputation. J’ai eu quelques difficultés à prédire ce qui allait se passer, j’ai été à plusieurs reprises surprises par les rebondissements. Je me suis facilement plongée dans le film et l’histoire. De même je me suis facilement attachée à Clarice, jouée par la talentueuse Jodie Foster. Comme dit, c’est un classique très prenant qui mérite d’être visionné. L’ambiance assez vieille du film n’est en rien dérangeant pour se projeter, au contraire.


Gone Girl

Gone Girl, sorti en 2014, est un thriller américain réalisé par David Fincher il est l’adaptation cinématographique du roman « Apparence » de Gillian Flynn, qui en est le scénariste. 

Synopsis: Pour son 5ème anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition inquiète de sa femme, Amy. L’image idéale du couple, reflet de l’hypocrisie d’une société américaine idolâtrant les apparences, commencera à s’effriter sous la pression de la police et des médias. Rapidement, le comportement étrange du mari et ses nombreux mensonges nous pousseront à nous demander si, il n’aurait pas tué sa femme ? Si seulement c’était si simple. 

Mon avis: pour faire simple c’est l’un des films qui m’a le plus surpris par son scénario. Si je m’attendais à ce qui allait se passer ? Personnellement je trouve l’actrice fantastique, qui à facilement réussi à me mettre mal à l’aise.


Zodiac

Thriller policier américain réalisé encore une fois pas David Fincher, sorti en 2007. Le film s’inspire de faits réels : il retrace l’enquête du tueur en série qui frappa San Francisco entre 1960 et 70. 

Synopsis: C’est le 4 juillet 1969, le soir de la fête de l’Indépendance, près de San Francisco qu’un jeu couple se fait tirer dessus. C’est alors que la police reçoit un appel anonyme de la part du tueur pour annonce son crime. L’un des plus grands et importants journaux de la ville reçoit rapidement une lettre revendiquant le meurtre. Le tueur se présente comme le « zodiac » et accompagne sa lettre d’une énigme. Une course débutera entre la police et les médias pour démasquer au plus vite le tueur. C’est, Robert Graysmith qui réussira à décrypter l’énigme, son enquête commence alors, mais le zodiac est plus malin que ça. 

Mon avis: C’est très clairement l’un de mes films favoris ! J’ai pris énormément de plaisir à le regarder, plus pour l’aspect enquête que pour le suspens. Le fait, bien évidemment, qu’il soit basé sur des faits réel augmente mon intérêt pour se dernier. A travers les différentes énigmes, on rentre en profondeur dans la psychologie du tueur, au point même de jouer à l’enquêteur inconsciemment.



Pas un bruit

Hush en anglais, est un thriller horrifique co-écrit par Kate Siegel et Mike Flanagan, qui sera aussi le réalisateur. Il sortira en 2016. 

Synopsis: Maddie Young, interprétée par Kate Siegel est une jeune écrivaine sourde et muette. Cherchant le calme et la solitude afin de retrouver l’inspiration elle parti s’installer seule dans une maison au fond des bois. Après une après-midi plus que normale, rythmée par la visite de sa voisine Sarah que l’enfer commença pour Maddie. Elle ne se doutait pas qu’un homme masqué et sadique rodait autour de sa maison, et était bien décidé à la tuer. 

Mon avis: Pas un bruit à mis en avant une de mes plus grande peur : être privée de l’un de mes sens et de ce fait, ne pas pouvoir contrôler à 100% toutes les situations auxquelles je suis confrontée. 



Et toi, quels sont tes drames psychologiques préférés ? As-tu vu l’un cité au-dessus ?






mercredi 30 octobre 2019

Halloween, le tag !

octobre 30, 2019 0
Demain c’est Halloween, oui je pense que là je n’apprends rien à personne. Mais j’avais envie de marquer un peu le coup ! C’est vrai que l’année dernière j’avais fait tout un travail avec un article par jour pendant une semaine et ça m’avait énormément plu. Mais cette année je n’ai malheureusement pas eu le temps de remettre ça, et ça me chafouine un peu. Alors, histoire de rattraper un peu la chose quand-même j’ai un petit peu cherché sur internet pour trouver un petit TAG sympatoche ! On y va ? 


Ton film d’horreur préféré ?

Amytiville ! Avec le recul, il ne m’effraie plus mais c’est l’un des premiers films d’horreurs que j’ai vus. Et au premier visionnage j’ai vraiment stressé, puis je l’ai revu. Et revu, donc forcément on sait ce qui arrive, hein. Mais j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le visionner. Et l’histoire qu’il y a derrière aussi, est très intéressante, les faits réels. 


Celui qui t’a empêché de dormir ?

En tout cas, ce qui est sûr c’est que ce n’est pas La Nonne. J’en ai aucun qui me vient à l’esprit d’emblé comme ça, mais je pense qu’à l’époque The Ring m’avait bien marqué. 


Celui que tu n’as jamais osé regarder ?

Get out et Us, je pense que je n’arriverai pas à m’en remettre. Tout simplement.
Tu l’as vu toi ? 

Ton livre d’horreur préféré ?

Rosemary’s Babies ! Rarement un livre ne m’a jamais happé et jusqu’à la fin j’étais stressé pour le personnage principal ! Une pépite ce bouquin. 


Un lieu qui t’effraie ?

Quand j’étais plus jeune, je vous passe les détails du pourquoi du comment mais mon papa habitait la semaine dans une très grande et vieille maison. Il y avait plus de 8 chambres, et des passages secrets pour passer de chambres en chambres en cas de cambriolages ou je ne sais pas quoi. Et l’étage de la maison était creepy as fuck, et surtout la chambre où je dormais quand on lui rendait visite avec ma maman, une vieille chambre d’enfant avec des jouets qui devaient être là depuis des dizaines d’années. En plus, elle était isolée au fond d’un couloir et donnait directement sur la forêt qui avoisinée la maison. Et les couloirs étaient tous identiques et s’étalait sur des mètres et des mètres, sans aucunes fenêtres.
Bon, heureusement le rdc était lumineux, moderne et spacieux avec une super piscine, ça sauvait un peu le truc quoi ! ahah 



Une anecdote d’un moment où tu as eu peur ?

C’était il n’y a pas si longtemps que ça. J’étais seule chez moi, (je vis en colocation), je m’endors devant la télévision et en pleine nuit j’entend la porte d’en bas s’ouvrir puis se fermer. Et normalement quand quelqu’un rentre, on entend le bruit des escaliers puis la serrure et la porte du haut. Et là, rien. Plus rien. Je me suis demandée ce qu’il se passait : si c’était quelqu’un qui était rentré se refugier en bas, si c’était quelqu’un qui voulait me tuer ( ?! ), si c’était un fantôme. Je prends mon courage à 2 mains, et je me lève et là je vois la porte du bout du couloir et de la cuisine ouvertes !!!! Alors que je les ferme systématiquement pour pas que le chat fasse des bêtises par là-bas et reste dans la zone où je dors. Alors là je me dis, meuf il y a un fantôme chez toi ce n’est pas possible. Je fais le tour de l’appart et rien… Je retourne me coucher, avec la lumière du coup. Impossible de trouver le sommeil avant quelques heures (ouais je suis une flipette, c’est clair). Mais ce qui m’avait marqué c’est que le chat qui est à l’affût de chaque bruit avait réagi en même temps que moi, et pas avant : donc c’était impossible dans ma tête que ce soit quelqu’un qui soit parti, enfin, je l’aurais entendu et le chat aurai réagi plus tôt.
Bon, le lendemain mon coloc rentre, et je lui raconte. Bingo, c’était lui qui était passé récupérer des affaires après une soirée pour aller dormir chez sa copine… Ouais ouais. 


Raconte-nous ton pire cauchemar ?

A une époque je faisais quasiment que des cauchemars… Je ne saurais même pas choisir. 


Crois-tu aux esprits ?

Je crois bien que oui, même si j’ai tendance à croire que ce que je vois ! Et que pour l’instant je n’ai rien vécu de paranormal, il me semble.Et toi ? 


Fêtes-tu Halloween ?

J’aimerais beaucoup, mais je n’ai encore jamais eu l’occasion. 


Quel personnage de films d’horreur aurais-tu aimé être ?

J’aurais aimé être Clarice Starling, dans Le silence des agneaux. Juste pour sa classe, son charme et son intelligence.

Et toi, quel est ton anecdote de l’horreur ? 







jeudi 24 octobre 2019

2 mois sans fast-fashion, le bilan.

octobre 24, 2019 0

Hello, comme vous avez pu le suivre un petit peu sur le blog et sur mes réseaux sociaux, du côté d’Oshi en Bref on commence à s’orienter vers un nouveau type de consommation. Tu peux même retrouver plusieurs articles à ce sujet, comme mes meilleurs conseils pour acheter en fripes, mes friperies préférées à Strasbourg ou encore ces 5 choses que je n’achète plus. 

Et aujourd’hui on se retrouve pour un article dans la même veine, cela fait plusieurs semaines, voir mois maintenant que j’ai pris la décision de ne plus consommer de fast-fashion

Mon premier objectif était de faire tout un mois sans fast-fashion, et en fonction de la « difficulté » pour moi, je verrais comment je gère la suite. Et pour être tout à fait honnête avec toi, le mois est passé à une telle vitesse que je ne m’en suis même pas rendu compte. Et c’est maintenant, 2mois et demi plus tard que je te retrouve pour faire le bilan. 


Ne plus acheter de fast-fashion, ça veut dire quoi ?

Tout simplement ne plus acheter dans des magasins de grandes consommations tel que H&M, Zara, Les petits hauts, etc… Mais privilégier que des achats nécessaires, éthique ou/et de seconde mains ! Personnellement j’ai décidé de me concentrer principalement sur les friperies et les sites de seconde main tel que vinted ou united wardrobe ! Cela m’obligera à sauter le cap et tester ces applications, en plus


Pourquoi j’ai décidé de ne plus acheter de fast-fashion ?

Pour l’écologie, 
Le secteur de la mode est l’un des plus polluant au monde, je ne t’apprends surement rien, énormément de collection sortent par an, jusque 52 par une seule et même enseigne. Et notre manière de consommer actuelle n’aide en rien ce système polluant, surtout si l’on prend ne compte que la majorité des vêtements produits ne sont pas biodégradable. Arrêter de consommer du fast-fashion, c’est aussi créer ou opter pour un cycle de vie du vêtement différent : à défaut de pouvoir le faire recycler, on peut au moins prolonger son temps de vie.

Pour l’éthique,
Je ne vais pas vous faire un discours sur la délocalisation, l’exploitation des enfants, le mode de vie et les salaires inacceptable… je pense que tu vois où je veux en venir ?
Ne pas acheter de vêtements neufs diminue, certes peut-être peu, mais diminue déjà aussi ce système de production. (je suis bien consciente que cela ne vas pas changer le monde, mais petit à petit, qui sait…)
 
Pour l’argent,
Je suis très responsable je pense quand il s’agit de dépenser mon argent. Enfin, jusqu’à ce que je rentre dans un de mes magasins préféré… Et il est vrai qu’à une période je dépensais énormément, et j’avais une quantité inimaginable de vêtements. Et cela ne me convient plus, trop de vêtements, trop d’argents dépenser… En achetant plus de fast-fashion, je m’engage aussi à acheter tout simplement moins de vêtements et que de véritables coups de cœur ou basiques. 


Pour le style,
Ce que j’aime particulièrement dans la fripe (on le retrouve aussi un peu dans le seconde main) c’est l’aspect quasiment unique du vêtement que tu achètes (en général). Et ça, ça me plait.
De plus, vous le savez maintenant j’ai un style qui s’oriente assez vers le vintage et le rétro, alors bon comment dire ? Les fripes c’est pépites ! Autant lié l’utile à l’agréable… 


Comment je fais maintenant ?

Je ne rentre plus dans les magasins de fast-fashion. Tout simplement pour éviter les tentations… Hein ! Et par la même occasion j’ai aussi dit adios à tous les sites de fast-fashion. 

J’ai installé vinted et united wardrobe, parce qu’on ne change pas totalement une fashion addict, à défaut de passer 3h sur asos avant d’aller me coucher, je m’amuse à dénicher les perles rares de ces 2 petites app de secondes-mains. 

Je vais dans les fripes, pas souvent, car ça demande du temps quand même. Surtout pour moi qui aime flâner dans les rayons (choses que je déteste faire dans les magasins de fast-fashion). Et ça, pour le blog c’est tout bénef, car ça va donner lieu à pleins de nouveaux articles !

Je me demande surtout, si c’est vraiment utile. Aussi bête que ça puisse paraître. 


Quels sont mes prochains objectifs ?

Prochainement, comme les vacances approchent, j’aimerais faire un grand tri dans mon dressing afin de voir ce que je porte vraiment, ce qui correspond vraiment à mon style et pourquoi vendre ou donner les vêtements que je ne veux plus. 

De plus, voilà maintenant quasiment 3 mois que je ne consomme plus de fast-fashion, je pense qu’on peut pousser le défi jusqu’à 6 mois ? Et ne pas consommer de fast-fashion jusque décembre. 

Un autre défi que j’aimerais relever, dans la mesure du possible serait de faire tous mes cadeaux de noël en seconde-main ! Histoire de faire découvrir ça à toute ma petite famille.  

Et vous, que pensez-vous du fast-fashion ? Quels efforts faites-vous pour mieux consommer ?